Présentation

profil 5

Originaire du Nord Ouest de la France (Brest) et du Nord Ouest de l’Italie (Trino & Lac Majeur), Eléonore West apprenait, grande comme trois pommes, à coudre, broder, tricoter et crocheter auprès d’une grand-mère Brestoise modiste.
Eléonore West a longtemps créé des vêtements originaux pour elle ou ses enfants tout en vivant d’autres passions souvent artistiques.
Elle voit des corps « dansants » se dessiner au son de musiques quelconques et choisit à présent de lâcher prise face à des étoffes d’où surgissent des parures originales.
En résumé, Eléonore West sait où se situent ses petits bonheurs qui contribuent à une vie agréable!
Contemplative, imaginative et souvent à l’Ouest, cette créatrice ne perd toutefois pas le Nord en mettant au service du réel la singularité de son style.

profil 2

Le nom des créations

« Tréz’hir »: Nom d’une « plage longue » de sable fin près de Brest, à Plougonvelin, plage réputée pour la douceur de son eau tiède (ou presque… Nous sommes dans le Finistère!)

« Rue de Siam »: Nom qui évoque une contrée magique mais qui est en fait la rue la plus réputée de Brest.
Les femmes au siècle dernier, se paraient de leurs plus beaux atours pour arpenter cette mythique artère baptisée « Rue de Siam » grâce à la visite de 3 ambassadeurs du roi de Siam en 1686.
On dit que les marins ont largement contribué à populariser cette rue et qu’elle est à présent aussi connue dans le monde que la « Tour Eiffel ».(dixit une Brestoise)

« Mesmerrien »: Nom d’un quartier de Brest qui avant d’accueillir une zone artisanale sentait bon la campagne.
Quelques vaches régalaient les riverains d’un lait tiède et crémeux. Les fleurs coloraient le bord des chemins. Les habitants briquaient les citernes et l’eau précieuse courait sur leurs mains.(C’était au temps où il pleuvait encore en Bretagne)

« Recouvrance »: Quartier emblématique et populaire de Brest.
Situé rive droite de la Penfeld (rivière le long de laquelle Brest s’est construite) et peuplé de marins et d’ouvriers, cet endroit  domine l’arsenal et le port militaire.
Le pont levant du même nom enjambe laPenfeld pour rejoindre Brest même (Bress mem), le Brest huppé.